Quelle différence entre une sage-femme et une doula?

Quelle différence entre une sage-femme et une doula?

Pour comprendre la différence entre une sage-femme et une doula, il faut déjà bien comprendre ce qu’est une doula, une profession encore peu connue en France.

Qu’est-ce qu’une doula ?

Le mot doula vient du grec ancien et signifie “femme au service de” et qui est utilisé pour désigner une personne qui en accompagne d’autres dans les grandes transitions, de la naissance à la fin de vie. L’accompagnement proposé est à la fois un accompagnement émotionnel, physique et logistique. Ce rôle est de plus en courant dans le domaine de la périnatalité, pour nommer une personne qui accompagne la  famille durant la grossesse, l’accouchement et la période postnatale mais aussi tous les chemins de parentalité (parcours PMA, adoption, deuil périnatal). Le cœur du métier de doula est selon nous la présence et l’écoute apportées aux familles. 

Le métier de doula n’est pas réglementé en France. Ce qui veut dire que son exercice est libre et qu’aucun diplôme n’est nécessaire. Ceci étant dit, il existe aujourd’hui en France de nombreuses formations de doulas.

La/le doula proposera un accompagnement via des rencontres au domicile des parents pendant la grossesse et/ou la période postnatale. Elle accompagne tous les types d’accouchement (par voie basse, avec ou sans péridurale, par césarienne), et quel que soit le lieu d’accouchement choisi. Elle peut aussi être présente pendant l’accouchement le jour J, après accord de l’établissement ou du professionnel de santé.

Il n’y a pas d’accompagnement type. Chaque doula a sa personnalité et ses spécificités et proposera des services et des approches qui peuvent différer. C’est un métier avant tout humain et donc le choix de la doula se fait en priorité en fonction du feeling entre la doula et la famille accompagnée.

Quel est le métier de sage-femme ?

La ou le sage-femme (aussi appelé maïeuticien lorsque c’est un homme) est une profession médicale. Dans ce cadre il/elle assure la surveillance et le suivi médical pendant la grossesse et après l’accouchement. Elle/il propose des séances de préparation à la naissance et peut aussi assurer la surveillance de l’accouchement de façon autonome et pratiquer les actes d’échographies. Elle/il accompagne les femmes tout au long de leur vie en assurant le suivi gynécologique, la contraception ou les interruptions volontaires de grossesse. Ce métier se pratique en structure ou en libéral.

Quelle est la différence entre une sage-femme et une doula ?

Vous l’aurez compris, la différence majeure entre sage-femme et doula est que doula n’est pas une profession médicale. La doula ne fait aucun geste médical et n’a aucune responsabilité médicale. Son accompagnement ne peut en aucun cas remplacer un suivi médical mais peut venir compléter le soutien émotionnel et physique auprès des familles.

Lors de sa présence à l’accouchement dans un cadre hospitalier, la doula se concentre sur le soutien auprès de cette unique famille qu’elle accompagne alors que la sage-femme doit, dans son temps de travail imparti et qui n’est pas extensible, prioriser le suivi médical et les soins médicaux, mais aussi suivre plusieurs femmes qui sont en travail simultanément.

Selon nous, la doula, contrairement à ce qui peut parfois être entendu, ne vient en aucun cas remplacer la sage-femme ou “prendre le côté humain” de ce métier tout en se déchargeant de toute responsabilité médicale. Ce sont juste deux métiers différents et complémentaires.

« […] Avec la Doula, c’est comme avec le médecin, quand chacun est à sa place, il n’y a pas de confusion des rôles, et quand chacun a confiance en l’autre, c’est la patiente et la qualité de la naissance qui en bénéficient […] » écrivait Doris Nadel, sage-femme, dans Les Dossiers de l’Obstétrique en 2007. Son texte intitulé “A propos des doulas” est magnifique et encore tout à fait d’actualité. Nous vous invitons à le lire sur le site de l’association de Doulas de France: « À propos des doulas« .

Dans de nombreux pays anglo-saxons où les doulas sont davantage présentes, sages-femmes et doulas travaillent ensemble dans l’accompagnement des futurs parents.

Pour aller plus loin :

Nous soutenons le combat des sages-femmes en France qui se battent pour : une femme = une sage-femme. Que pour chaque naissance une seule sage-femme puisse accompagner la future mère de A à Z pendant sa grossesse, son accouchement et son post-natal.

Amelie Patrux Eddy et Emmanuelle David sont les co-fondatrices du programme en ligne d’accompagnement à l’accouchement NAISSANCE HOLISTIQUE. Elle sont doulas et professeures de yoga spécialisées en yoga périnatal, formées en Australie.

Offre L'Essentiel

Paiement unique

185
  • 100% en ligne
  • Accès 24h/24 et 7j/7
  • Accès illimité pendant 12 mois

Paiement en 3 fois

62x3
  • 100% en ligne
  • Accès 24h/24 et 7j/7
  • Accès illimité pendant 12 mois
%d blogueurs aiment cette page :